Une robe, une robe !


*

Robe17_1

Quoi ? de la couture dans un blog de couture ? Mais elle est complètement foldingue celle-là !

Oui, oui, je vous entends ricaner dans vos moon-boots scintillantes que genre ça y est, je me décide enfin à avoir des activités constructives au lieu de m'apitoyer sur mon sort de pauvre hère an-assedisée et entourée d'animaux sauvages et/ou sournois.

Ne niez pas, je vous connais.

Néanmoins, force est de constater que oui, j'ai cousu, et japonais de surcroit.

Robe_17

Robe_17_4

Donc c'est la première fois que je fais un modèle de ce livre (le 104 de chez JCA). J'aimais beaucoup le rendu sur la jap', et bon, ben, sur moi c'est pas pareil quoi...

Robe17_2

Est-ce dû au choix des tissus ? L'association bizarre ne me déplait pas, mais peut-être faudrait-il un tissu très fluide ? J'ai l'impression que c'est toujours la même rengaine...

Lo negativo :

  • Devant, ça a tendance à faire gros estomac gonflé (non je n'ai pas mangé plein de truffes !), même si j'ai réussi à aplatir un peu.

  • Mais le pire, c'est derrière ! Il n'y avait pas de photos du modèle de dos, et je ne me suis pas douté en voyant le patron. Je déteste ce type de coupe qui me fait un dos massif et pas joli ! Bon, en général, je ne me vois pas de dos, donc ce n'est pas très grave.

Robe17_3Lo positivo (que si hay !) :

  • J'aime bien le décolleté plongeant, c'est mon côté femme fatale des caraïbes. Mais c'est quand même limite ! Ça va qu'on habite à côté de la plage... Faudrait que je trouve un chouette collier...
  • Mais surtout, j'adooooooooore le petit volant en bas. Ça a un côté un peu magique à réaliser, un peu 'robe de fée'. Je crois que je vais me lancer dans une jupe toute en volants (ahhhh, l'ambition démesurée de la première semaine de l'année...)

Alors pour les détails techniques qui ont leur importance :

  • Une fermeture éclair était prévue dans le dos, je ne l'ai pas mise. Vu l'ampleur de l'encolure, pas de risque de rester coincée dedans. Le risque étant cette fois circonscrit à la "ceinture" verte, je n'ai cousu les côtés qu'au dernier moment. J'aurais, au besoin, planqué une fermeture éclair dans la couture latérale.

  • Ne sous-estimons pas la petitesse du buste japonais !!!! Après avoir réalisé une merveille de parementure sur toute l'encolure, j'ai réalisé que la "ceinture" verte m'arrivait au milieu des seins (et non, je n'ai pas les seins qui tombent !) Tout ça, c'était bien entendu un coup de l'Empire du milieu, ou de leurs voisins, enfin, vous voyez ce que je veux dire.

Il a donc fallu que j'opère au niveau des épaules pour insérer un empiècement de bien 4 cm, histoire que la "ceinture" (toujours verte, mais bon, on va arrêter de mettre des guillemets, car on sait toutes, au fond de nous-mêmes, qu'il ne s'agit pas d'une ceinture. Hein qu'on le sait ?) redescende sous les seins.

  • Biais réalisés avec le tissu, pour la première fois. Pffff, quelle galère. Mais contente du résultat. Surtout que tant pour le biais que pour la parementure, j'ai résisté à l'envie de les faire dans le tissu vert à pois. Mais j'aurais peut-être dû...

  • J'ai également rétréci la largeur du buste des deux côtés, au pif, dans les dernières coutures finales. J'ai juste cousu plus étroit et coupé le reste. Et toc !

  • Le petit volant du bas a été préparé en fil élastique, puis cousu sur le bas de robe, puis j'ai enlevé le fil élastique.

Bilan : Je l'aime bien, mais je m'attendais à mieux. J'aurais bien, par exemple, aimé avoir la tête de la japonaise sur le bouquin. Enfin, des trucs annexes quoi. En tout cas elle est super agréable à porter, un genre de sac, mais plein de détails féminins !

Donc me voilà revigorée pour me lancer dans d'autres froufrouteries.

Uh uh uh !!!!  2009 will be mine !!!!

* La chanson est tirée de la BOF de This is England. Film hautement recommandé par la rédaction et par Bérénice...