Depuis lundi, c'est les jours gras !

Pendant trois jours, c'est la tawa-top-délirium sous les cocotiers, qu'est-ce qu'on rigole sous le soleil des tropiques.

Non, je rigole, c'est pas vrai, et c'est pour ça que je vous épargne le tube de Gilbert Montagné... Hein ? Mais si, vous savez bien lequel... "tu ne seras jamais plus belle, allez prends ma main viens danser... fa-mi-fa-sol-do viens danser !". Véridique le coup de fa-mi-fa-sol-do, allez vérifier à 2mn20, c'est trop bon !

Allez allez, on va pas bouder notre plaisir non plus, on l'a bien mérité notre Bébert. [Je vous conseille d'ailleurs d'enchaîner directos sur "On va s'aimer" qui vaut son pesant de romantisme poignant]. Alors pendant qu'on y est, grand concours avec une question piège : (sans chercher la réponse sur internet, hein, pas de trichade !) Montagné, dead or alive ?

Donc, je disais, c'est pas l'ambiance folichonne, rapport à la grève générale qui dure, qui exaspère certains, et qui affame d'autres. Le carnaval a donc été supprimé et en plus il pleut !

8a88a82

Jusqu'à la semaine dernière, on trouvait régulièrement des petits trucs à acheter au 8/8 [wooo, jour de chance, des produits frais !... dont une vieille buche abandonnée... miam !], mais là ça se complique puisque c'est simplement fermé.

On économise notre bouteille de gaz (sur laquelle on pompe depuis que le roux est arrivé mi-août) en cuisinant les pâtes dans le cuit-riz, les patates au micro-onde, les soupes à la bouilloire électrique et les steaks surgelés au barbecue. J'ai lancé l'idée de faire des frites dans le cuit-riz, mais ça n'a pas suscité d'enthousiasme délirant. Etrange.

On découvre néanmoins de nouvelles recettes incluant le concept de la pénurie alimentaire et énergétique : Le gâteau au microonde de Laurence ! Là, on est totalement addicts [faut voir qu'on adore notre Bretonne-indépendantiste-des-fourneaux, en général... hi hi hi]:

  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 1 1/2 cuill. café de levure chimique
  • 1 oeuf
  • 3 cuill. soupe de lait
  • 3 cuill. soupe d'huile
  • sel
  • parfums divers (pépites choco, zestes, etc.)

Hop, un bol, hop 2 1/2 minutes au micro-onde et un goûter pour trois !!!

Cake_chocoCake_couleurs

  • Le premier au chocolat, j'ai juste ajouté une goutte d'extrait de café, 3 cuill. soupe de Nesquick, et 2 carreaux de choco dessert en pépites. C'était merveilleux, avec les pépites toutes fondantes !
  • Pour le deuxième, ça s'est compliqué. Forte de mon succès de la veille, j'ai relâché mon attention et le mix lait + œuf a sournoisement sauté sur mon pantalon, sur le plan de travail et sur le sol. Pénurie oblige, pas moyen de remettre un oeuf - il n'en reste qu'un au frigo, et c'est le dernier avant qu'on convainque la poule qui squatte le jardin [et s'incruste dans la cuisine pour picorer les croquettes de la chache... qui ne dit rien !!???] d'apporter sa contribution au foyer... J'ai donc rajouté une lichette de lait, un bouchon d'eau de fleur d'oranger, du miel, du zeste de citron vert, des billes colorées, et zou au four. Du coup j'ai oublié l'huile ! Mais c'était très bon quand même.

Le côté gâteau éponge, j'adore. Ahhhh, les jours gras, c'est jours de fête, et qu'on ne vienne pas nous dire le contraire !!!

Petits plaisirs culinaires obligent, hier soir, on s'est régalés d'une boite de cassoulet créole premier prix [ce qui ne l'empêche pas d'être chère, rapport à "la-vie-chère"]. Quel enthousiasme, pire que des légionnaires à Castelnaudary après une nuit de traitements indignes des droits de l'homme qui régulent pourtant cette belle institution française. Et que de bonnes blagues. C'est pas pour rien que les légionnaires sont établis dans le sud-ouest, manger des fayots, ça ressoude une équipe !

Ceci dit, je dois filer. Faut encore que je révise les carrés magiques et quelques formules de probabilités : Le concours de l'école des fermières a lieu vaille que vaille vendredi à 7h30 du matin! Y'a plus d'essence depuis 20 jours ? y'a plus de transports en communs et quelques barricades éparses ? celui de Guadeloupe a été reporté ? et alors... on est sur une petite île, à pieds camarades, une, deux, une deux ! [je sais pas comment ils s'appellent les légionnaires entre eux, mais ça aurait été bien trouvé... faites comme si j'avais fait un bon mot.]

Donc, hop, à moi les petits articles sur les plans hôpital, cancer, et autres bons plans de Roselyne !

Et n'oubliez pas de participer au grand jeu concours avec aucun lot à la clé [la crise on a dit !] :

"Bébert en 2009 ! Dans la tombe ou dans la zone commerciale de Maubeuge pour les jours en folie ?"


EDIT du jeudi matin


Après une nuit de pagaille, de braquages à main armés empêchant le réapprovisionnement des stations essence, l'école d'infirmière a finalement jugé plus sage de reporter le concours.

A moi la piscinette à 28°c, la lecture de Millénium sur la terrasse, et la vie en bikini !

Et en plus, le roux (conscient qu'il aurait été le premier à être croqué en cas de famine aggravée !) a trouvé des œufs au 8/8 qui a rouvert ce matin !

Youhou !