Mission accomplie !

On était nombreux, enfermés dans plusieurs amphis. On a fait des tests pyrotechniques sur un rythme effréné pendant 2 heures, puis on a enchainé sur une étude de texte pendant deux heures. Je vais pas faire la modeste, je pense que j'ai cartonné sa mère. Le texte était un article du Monde sur une recherche sociologique sur les valeurs des Français et le phénomène d'individualisation. Autant dire que les consignes : présentez le texte, la problématique, les idées principales, commentez les données chiffrées n'ont pas été trop compliquées à suivre. Je me demande si je n'ai pas fait un peu de zèle quand même, ce qui me ressemblerait bien, mais bon. Bref, les résultats dans un mois et l'oral fin novembre.

Ensuite, j'ai rejoint deux compères parisiens venus pour le week-end, et on a bu des cruches de picon en se débriefant sur nos vies sexuelles pendant des heures. Enfin, là, y'en avait pour qui ça a été plutôt rapide comme débriefing, mais je ne citerai pas de noms. Hum. La soirée s'est terminée à la maison dans les volutes rhumesques et j'ai vainement tenté de convaincre mes camarades du talent de Danny Diablo. Après, tout est devenu très flou et je ne suis pas sûre d'avoir vraiment été présente.

Sinon pour m'assurer un avenir radieux, j'ai été déposer une demande de RSA hier matin. La vie est belle.

Ah, et le marcassin a découvert les joies du survêtement hier (ben ouais, il en avait pas avant...), et voulait dormir avec et ne plus le quitter. Là j'ai dit non quand même, mais ce matin, il l'a remis et avec ses chaussettes dessus, remontant jusqu'au genoux. Et là j'ai dit, arrête tout, c'est moche. Et il a dit, non, moi j'aime bien. Quand je vous dis qu'on a la classe...

Oui, des photos vite ! :-)

Et puis quand même, dernièrement, entre Jean Sarkozy, Frédéric Mitterand, Martin Hirsch, et France telecom, la France, ça pue. Et après on s'offusque de graffitis qui disent "nous détruirons votre monde morbide"...

A +